Tyalgum – Wwoofing – Janvier à Février 2015

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dès le 3 janvier nous avions rendez vous à 1000 km au nord de Sydney chez une femme qui tient une propriété de chevaux : 7 au total ! Ce qui fait énormément plaisir a Gwen qui est passionné de chevaux. Cette jolie propriété est située dans un paysage fait de petites montagnes aux couleurs vertes, entourées d’un ciel bleu, le temps y est paisible… Nous sommes ici pour faire du Wwoofing !! Non cela ne consiste pas a reproduire au mieux le « Woof » du chien lol…

Mais Wwoofing c’est quoi alors ? C’est un réseau qui existe dans beaucoup de pays à travers le monde. Le concept est assez simple : vous aidez une famille dans les tâches quotidienne qui peuvent être diverses durant 4 ou 5 heures par jours. En contre partie vous êtes nourri et logé par vos hôtes. Il faut préciser qu’à la base cela ne concernait que des fermes bio, depuis le réseau c’est élargie à d’autre domaine.

Faire du Wwoofing, ça permet donc d’être près des locaux, de faire des activités que l’on ne fait pas tout les jours, comme travailler avec les chevaux, et cerise sur le gâteau cela permet à Alex de cotiser des jours pour le second visa. En plus de tout cela nous avons eu la chance d’être vraiment « bien tombés » car nous avons rencontrés une femme au top de la gentillesse ! Notre hôte Gabrielle est âgée de 46 ans et vit avec sa fille, Lydia, de 11 ans. C’est une personne simple qui aime la nature. Mais c’est également une aventurière ! Et oui, puisque en temps que passionnée de chevaux, elle a réalisé un de ses rêves…

En 1994 elle a tout quitté pour partir à l’aventure avec 4 chevaux. Son voyage a duré 5 ans, avec plus de 7000 km parcouru ! Une expérience hors du commun qui l’a mené de Cairns (Australie) jusqu’en Tasmanie. Bravo !!!

Pour revenir au Wwoofing,nous travaillons ici 4h par jour maximum ce qui n’est pas beaucoup et ce n’est pas pour nous déplaire, lol. Notre travail consiste entre autre à : faire du désherbage, nourrir les animaux, brosser les chevaux ou encore nettoyer la maison et faire à manger…Nous passons également du bon temps le soir avec Gabrielle et ses amis. L’un d’entre eux qui fabrique des didjeridoo(instrument de musique aborigènes) en a donné un à Alex. Un super beau cadeau ! Enfin durant notre temps libre Gwen a le droit de monter et faire des ballades à cheval, ce qui n’est pas pour lui déplaire 😉 ou nous pouvons aussi faire du kayak. Nous avons aussi eu la visite d’un couple d’amis-backpackers rencontrés lors du du New Years Eve de Sydney, Manoëlle et Dani, avec qui nous avons bien rigolé.

Ce Wwoofing aura été encore une fois, une expérience de vie enrichissante, qui nous aura permis de partager la vie d’une personne locale au quotidien, de perfectionner un peu plus notre anglais, et aussi d’économiser de l’argent puisque le logement et la nourriture sont offerts.

Nous avons quitté notre hôte Gabrielle et tous ses animaux, après plus de un mois passé ensemble, avec des souvenirs pleins la tête. Si vous souhaitez vous aussi passer un peu de temps dans ce Wwoofing, n’hésitez pas à nous contacter ! Pour finir, nous avons quitté le NSW en faisant un dernier stop aux grottes Jenolan Caves, où nous avons fait la rencontre d’un étrange animal : un échidné à nez court (qui en réalité a le nez plutôt long lol).

Publicités

Sydney – New Year’s Eve – Décembre 2014

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Passer le nouvel an à Sydney, c’est le genre de chose qui arrive sûrement qu’une fois dans sa vie  ! (en tant que résident Français bien sûr). En plus de le célébrer à deux, nous avons eu la chance de retrouver un couple d’amis backpackers

Pour ceux qui nous suivent depuis le début de notre périple, vous devez sûrement vous souvenir d’Aurélie et Édouard. Un couple de français que nous avions rencontré à Carnarvon. Nous avions passé un mois ensemble et il y a des fois comme ça où le courant passe tout de suite, cela ne s’explique pas… Depuis nous avons continué le voyage chacun de notre côté. Avant que l’on se quitte, on c’était donné rendez-vous à Sydney pour le nouvel an ! On a passé 24 heures de folies avec Aurélie et Édouard.

Sydney est la première grande ville du monde à passer dans la nouvelle année. Et secondement, le feu d’artifice qui surplombe la baie de Sydney et sûrement un des plus beaux que l’on puisse voir.

On va vous raconter notre journée : 9h du matin, Aurélie et Édouard nous rejoignent à Sydney, on refait le monde pendant au moins deux ou trois heures. 14h, direction le centre ville car les places pour avoir une belle vue pour le feu d’artifice sont très convoitées, nous arrivons juste à temps dans un des endroits les mieux placés , et qui est ouvert gratuitement au public (certains endroits sont payant). Une fois rentré dans la zone en question, c’est parti pour une longue attente…

Minuit, le spectacle peut commencer… Les premiers feu d’artifices embrasent la baie. On doit l’avouer c’était un peu la guerre des places à certain moment, de quoi mettre les nerfs à rude épreuve. Mais le jeu en valait la chandelle. C’était magnifique, nous n’avions jamais vu un feu d’artifice aussi beau, il a fait briller toute la baie de Sydney… BONNE ANNÉE À TOUS, SANTÉ, BONHEUR !!!

Sydney et ses alentours – Décembre 2014

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après 8 mois de roadtrip en Australie nous sommes arrivés dans la ville la plus connu d’Australie, la plus grande aussi avec près de 5 millions d’habitants  : Sydney ! Avec une formidable météo, des plages paradisiaques, et une baie parmi les plus fabuleuses du monde, Sydney possède tous les atouts qui font d’elles l’une des 10 villes les plus agréables à vivre au monde.

Et cela s’est vérifié jour après jour puisque nous avons découvert une ville magnifique où on ne s’ennuie pas ! Nous avons visité de nombreux quartiers différents…

Pour fêter notre arrivée nous sommes allés faire un saut à Kings Cross, afin d’apprécier une bonne bière, car selon nos livres de voyages ce quartier est réputé pour ces bars et sa vie nocturne… Mais en réalité celui-ci est surtout connu pour ses boites de strip-tease. Si vous voulez vous détendre autour d’un apéro n’allait surtout pas dans ce coin ! Le lendemain nous avons donc plutôt profité d’un verre à l’Opera Quays devant le splendide décor de l’Opera House. L’ambiance y est très agréable !

Nous avons également visité le coeur de la ville, le Central Business District, qui rassemble de vertigineux grattes-ciel. Malgré tout, le CBD a conserver un certain caractère avec la conservation d’anciens bâtiments de style victorien. Ce fut donc une belle surprise pour nous de découvrir ce quartier.

Les « suburbs », ou banlieues, de Sydney gravitent autour du CBD, quartier des affaires, et c’est avec elles que Sydney prend toute sa dimension !

Circular Bay est un quartier et un port de voyageurs du centre-ville. Nous avons été surpris, et même un peu déçus, de voir d’énormes ferries à quai qui nous gâchaient la vue… Mais nous avons pu faire une petite promenade en bord de mer qui nous mènera devant l’Opera House.

L’Opera House de Sydney est le fruit d’un concours international lancé par le gouvernement en 1956. Il fallut seize ans pour construire l’Opera de Sydney, soit six de plus que prévu. Inauguré en 1973, par la reine Elisabeth 2, l’Opera fait partie des oeuvres architecturales majeures du XXe siècle. 

Puis nous avons visité des monuments emblématiques comme le Harbour Bridge dans le quartier des Rocks qui est le plus ancien quartier de la ville. Le charme de ce quartier est resté intact. Le week-end s’y tient un superbe marché où nous sommes allés trainer nos guêtres. Ensuite nous avons grimpé les 200 marches de la tour sud-est, Pylon Lookout, du mythique pont et là nous avons pu profiter d’une vue extraordinaire nous permettant de découvrir la ville d’une autre manière !

Apres l’Opera, le pont est le deuxième symbole de la ville. Le Sydney Harbour Bridge, construit à 134 mètres au-dessus du niveau de la mer, fut achevé en 1932, après un travail colossal d’un peu moins de 10 ans. Ce pont permet le passage des trains, automobiles, cyclistes et piétons. C’est le pont le plus large au monde avec presque 50 mètres de largeur.

Sydney au-delà d’être une grande ville c’est aussi un endroit pour surfer. Nous sommes donc parti à la recherche de ses superbes plages en visitant des quartier comme Bondi Beach avant de retourner « à la maison », notre van, garé sur un parking de backapackers en compagnie d’Opossums.

Les Opossums d’Australie, ou Possums, sont de petits marsupiaux arboricole, c’est a dire qui vivent dans les arbres. Ils peuvent se suspendre, la tête en bas, à l’aide de leur queue. Ces animaux omnivores sortent la nuit pour chercher leur nourritures. Ils jouent le même rôle dans l’eco-système océanien que les écureuils dans l’hémisphère Nord.

Entre Gold Coast et Byron bay – Décembre 2014

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après avoir était un peu déçu par Brisbane, nous voilà arrivé dans une région d’Australie qui nous a laissé sous le charme… Nous avons passés quelques semaine entre 2 états : le Queensland et le New South Wales. Nous avons pu visiter de superbes villes aux noms qui font rêver…

Ici, ce qui n’est pas commun c’est qu’il y a 1h de décalage entre les deux états. Nous avons donc du jongler entre les différents horaires. Cela nous faisait des fois arriver plus tôt que quand nous étions partis lol.

Durant cette période nous avons rencontré KazNeil, et Annie âgés d’une cinquantaine d’années. Nous avons passés de super soirées en leur compagnie et ils ont été de merveilleux guides, ils nous ont fait visiter tout le coin ! De Surfers Paradise, qui comme sont nom l’indique est le paradis des surfeurs, à Byron Bay, une ville qui a un charme fou, en passant par Nimbin, le village des hippies, nous avons vagabondé de places en places toujours en trouvant des endroits sympa pour dormir aux bords des plages ! C’est dans cette région que nous aurons fêté Noël, et donc l’anniversaire d’Alex également. À cette occasion, nous aurons fait la surprise d’envoyer à nos familles et amis une petite carte postale 😉

Surfers Paradise est le « Miami » d’Australie, avec des immenses buildings juste en bord de la plage, ses bars, ses discothèques, l’esplanade rempli de personnes en rollers, etc. Quand à Nimbin, c’est le petit village où une communauté de hippies a décidé de faire de la résistance à la manière de notre petit village gaulois avec Astérix et Obelix. Par contre, on a fait vite le tour du village…

Notre coup de coeur sera pour nous Byron Bay ! Situé sur la côte à 60 km de Nimbin et 90 km de Surfers Paradise, la ville est un des endroits préféré des Australiens pour y passer quelques jours de vacances ! Place mythique du surf, il y règne comme à Nimbin, une atmosphère Peace and Love. Ici pas de buildings, la ville est à taille humaine, la plage est magnifique et en plus pas de méduses pour nager librement !