De Denpasar à Ubud – Avril et Mai 2015

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nos premiers pas en Asie se feront sur l’ile de Bali… Première impressions : il fait chaud, très chaud. Et surtout humide ! Nous arrivons pourtant à la fin de la saison des pluies, mais celle-ci peut se prolonger de quelques mois.

Les balinais consacre beaucoup de temps et d’énergie à leur culture spirituelle qu’est majoritairement l’hindouisme. Cela s’exprime par un grand nombres de cérémonies religieuse et un épanouissement artistique.

La première ville que nous visiterons est la capitale de l’île de Bali : Denpasar ! Avec environs 800 000 habitants nous découvrons une ville bruyante où grouille dans tous les sens scooters et voitures. Le payement est total ! Au delà de cela, nous en prenons plein les yeux avec la visite d’un marché sur 4 étages ! Nous passons de l’odeur de viande à celle de fleurs pour revenir aux poissons… Puis nous visitons la grand place et le temple principale de la ville.

La grande place fut le théâtre du suicide collectif en 1906 de la quasi-totalité de la cour royale, qui se précipitera au-devant des balles des Néerlandais. 

Après une rapide halte à Kuta qui se trouve être la ville de l’excès, de l’alcool, des prostituées et de la décadence. En effet trop touristique, la relation avec les locaux y est quasi impossible. Nous nous dirigerons vers Benoa, plus au sud, où notre ferry pour l’ile de Flores nous attend.

Notre épopée sur le PELNI Ferry durera 32h et sera marquée par de merveilleuses rencontres et surtout l’apprentissage de l’Indonésien. Nous aurons nos premiers contacts réels avec les personnes locales et ce fut fantastique ! A notre retour sur Bali nous visiterons Ubud et sa région qui forment le noyau artistique de l’île. Restant une ville assez touristique les contacts avec les locaux s’envoleront de la même manière que nous nous envolerons en scooters vers la ville de Batur, plus au nord. Là nous y découvrirons de magnifique paysages, dont le plus grand lac de l’ile, ainsi que le retour à de vrais contacts avec les locaux !

Nous découvrons en Indonésie une cuisine épicée principalement constituée de riz, noodles (nouilles chinoises), légumes et morceaux de poulets. Le tout agrémentés d’arachides et sauce aux chilis (piments). Nous mangeons la plupart du temps du « street food » dans des petits stand sur le bord des trottoirs.

Pour finir la visite de la ville de Ubud nous n’avons pas manqué la Monkey Forest qui nous a fait passer un moment plutôt drôle en compagnie des macaques de la forêt !