Milford Sound – Janvier 2015

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec notre objectif qui est de faire le tour des 2 îles en stop, en seulement 20 jours, nos semaines sont bien remplies…

Après une rapide visite de Queenstown – ville touristique, qui est notamment réputée pour ses sports extrêmes comme le saut à l’élastique – nous partons direction le sud. Plus précisément direction Milford Sound ! En cours de route nous serons pris en stop par Sheril, une Australienne qui vit en NZ depuis 12 ans. Elle nous a pris en stop alors qu’elle était accompagnée de ses filles Zoé et Jody. Elle nous a invité à planter notre tente chez elle. Super sympa ! Et nous avons eu l’embarras du choix puisque Sheril et son mari Andy ont une ferme de 1700 Ha avec 8000 animaux : des biches, des vaches et des moutons ! 

Le lendemain matin, nous remettons les pouces au bord de la route et nous arrivons enfin au plus beau fjord du monde. Un Fjord est un endroit où la mer rentre au milieu de montagnes. Et ici les sommets sont enneigés… Le spectacle est magique ! Même si la journée avait commencé par une légère pluie, ici loin d’être un inconvenient, la pluie est à l’origine de ces incroyables phénomène naturel, nous profiterons par la suite d’éclaircies ensoleillées ! Les chutes d’eaux qui dévalent les versants des montagnes sont plus belles les unes que les autres.

Un fjord se forme lorsque le glacier ayant formé une vallée glaciaire se retire de cette vallée dont le fond est situé sous le niveau de la mer, laissant le champ libre aux eaux maritimes d’avancer à l’intérieur des terres. Il n’en existe pas beaucoup dans le monde et vous les trouverez notamment en Norvège.

A noter que le lieu est rempli de sandfy, ça c’est la parti moins drôle ! Ce sont de petits moustiques – qui ont l’air de prime à bord de petits moucherons inoffensifs – mais méfiez vous… Ils sont omniprésent dans ce lieu et leurs piqûres peuvent vous rendre fou… hein Alex ! Alors surtout n’oubliez pas votre répulsif contre ces redoutables moustiques ! Les Maoris les considèrent comme les gardiens du Milford Sound.

La légende Maorie raconte que les humains seraient tellement ravis par la beauté du site qu’ils en oublierait sa fragilité. Une déesse y a donc introduit les sandfly afin de rappeler aux Hommes de ne pas trop s’y attarder.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s