Carnarvon – belles recontres & dur labeur

Notre arrivée à Carnarvon marquera un passage de notre voyage rempli de souvenirs !

Cette petite ville côtière du Western Australia, de 6000 habitants, est située à 900 km au nord de Perth. Elle n’est pas l’idéale pour visiter des monuments incontournables ou profiter des plages… Rien de tout cela ici, cette ville est plutôt réputée pour ses plantations de fruits et légumes. L’endroit est également idéal pour la pêche.

Nous étions donc venu ici pour travailler, mais nous avons trouvé en plus de cela, un accueil chaleureux, beaucoup de convivialité et des gens merveilleux !

Dès notre arrivé à Carnarvon nous avons rencontré au camping un petit groupe de Français très sympathique (une pensée toute particulière à Edouard et Aurélie). Et, nous ne le savions pas encore, mais deux d’entre eux seront nos compagnons de vie durant 3 mois…

En effet, après quelques nuit dans un «caravan park» (camping), nous avons rencontrés Caitlin qui nous a gentillement proposé de nous louer une chambre dans sa maison pour 130 dollars la semaine, autrement dit ici c’est cadeau. Caitlin venait d’emménager et était à la recherche de «room made» (colocataires) pour faire de sa maison une «share house» (maison à partager). Nous en avons donc parler à deux Français, frère et soeur, du groupe. Et c’est ainsi que nous avons commencé à vivre à la façon de l’auberge espagnole avec Caitlin, Charles et Pernelle.

Entre temps nous nous étions mis à la recherche de travail. Nous avons visité de nombreuses fermes et parfois même commencé le boulot pour quelques jours (cueillette d’haricots, de concombres ou de pamplemousses) mais sans grand succés… Puis au bout d’une bonne semaine de recherches nous avons trouvé nos jobs respectifs que nous garderons environs 4 mois !

Entouré d’une équipe venue de tout horizons, Français, Australiens, Coréens et Taïwanais, Alex a revêtu sa blouse (en réalité un t-shirt jaune fluo) à la manière de l’émission «C’est du propre !». Et oui il a trouvé du travail dans une société de «cleaning» (nettoyage), et c’est muni de son super aspirateur portatif, qu’il a parcouru les toilettes publics, écoles, bureaux et anciennes maisons d’aborigènes à la recherche de la poussière et des cafards ! On peut tout de même avouer qu’il avait trouvé «la planque» puisque qu’il bénéficié d’horaires sympathiques avec deux «days off» (jours de congés) par semaine et un salaire pouvant aller de 21 à 37 dollars de l’heure selon le nombre d’heures effectuées par semaine. Cependant ces heures de travail était très tôt le matin, il commençait à 6.30 am, et pouvait terminer tard jusque 6.00 pm. Alex était surnommé «le roi des vitres» puisqu’il était le meilleur dans cette catégorie. En plus de cela il nettoyait parfois des maisons vraiment incrustées de saleté… Un travail pas évident qu’il a su relever avec brio ! Seul point noir, ce job n’était pas valable pour valider ses jours pour le second visa.

Tout de même de quoi rendre jalouse Gwen qui quant à elle a trouvé un job dans une petite ferme familiale très sympa, mais sans aucun «days off»… Et oui de 7.00 am à 4.00 pm Gwen allait faire du «picking» (cueillette) de fruits et légumes en tout genres : «zucchinis» (courgettes) «squashs» (pâtissons) «chilis» (piments) «pumpkins» (citrouilles) «capsicums» (poivrons). Et cela 7 jours sur 7 pour un taux horaire de 20,50 dollars. En 4 mois de travail elle a eu seulement 3 «days off» !

Heureusement ce dur labeur nous a permis d’économiser pas mal d’argent, environ 10 000 dollars, pour ensuite reprendre la route et continuer notre voyage. Et pour Gwen cela lui a permis d’avoir déjà tous ces jours de ferme pour le second visa !

Quand à l’ambiance de la maison, on peut dire qu’elle était au rendez-vous ! La semaine était relativement calme étant donné que tout le monde travaillait. Nous rentrions tous à des heures différentes mais nous nous retrouvions tous vers 6.00 pm sur la terrasse pour se relaxer autour d’une bière, puis une soupe et dodo. Mais à l’approche du week-end les canettes de bières (ou de cidre) se faisaient entendre de loin… Il y avait toujours d’autres amis voyageurs qui nous rejoignaient et nous passions ensemble de bonnes soirées. Soirée sushis, soirée pizza ou soirée tout simplement lol ! Merci à vous tous Caitlin, Charles, Pernelle, Vangelis, Clément, Juliette, Pitter, Tasha, Die, Jack, Anna, Rosenne, Féderico…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s